Tribune du Technopole : Le manager et l’art du questionnement